400 coups 2017 : casser la fête

Pour la première fois en 28 ans d’existence, la fête des 400 coups se déroulera ce week-end hors du centre-ville de Montauban. Les attractions foraines ont été installées au Cours Foucault. La cavalcade déambulera entre la place Lalaque et les quais.

Ces déménagements, qui inquiètent commerçants du centre-ville, bénévoles de Montauban Festivités et forains, ont été unilatéralement décidés par Mme Barèges, sans concertation ni discussion en conseil municipal, en raison du lancement des travaux de rénovation des allées Mortarieu et de l’Empereur.

La première phase de ces travaux, initialement prévus début septembre, a finalement débuté fin août (décroutage d’une partie des parkings). Depuis, le chantier est à l’arrêt. En retardant les travaux de 15 jours, l’édition 2017 aurait donc pu avoir lieu en centre-ville, comme les années précédentes.

Par ces déménagements au Cours Foucault, Mme Barèges cherche peut-être à atteindre un but inavoué, encore non réalisé à ce jour, mais tenace : déplacer hors des murs de la ville une manifestation au succès populaire, mais qu’elle ne prise guère car créée par son prédécesseur.

Pour les « 400 coups 2017 », Mme Barèges réussira-t-elle son « coup » à elle : exploser la fête ?  
Gaël TABARLY
Conseiller municipal d’opposition à Montauban
@gaeltabarly www.gaeltabarly.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *