Classement de Montauban à l’UNESCO : B. Barèges a menti, et enterre le projet

Lors du conseil municipal du 29 juin 2016, j’ai interrogé Mme Barèges sur l’état d’avancement de la candidature de la ville de Montauban à l’UNESCO.

Mme Barèges s’était en effet engagée, pendant la dernière campagne des élections municipales, à demander le « classement au patrimoine mondial de l’UNESCO de l’ensemble de notre coeur de ville » :

Unesco bis

[Extrait du programme de Mme Barèges de 2014]

 

Cette promesse était alors une réponse à la proposition de Roland Garrigues d’engager des démarches pour obtenir le classement de la Place Nationale : des discussions avaient d’ailleurs déjà été engagées et un budget devait être dégagé à cette fin en cas de victoire.

Le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO faisait en effet l’unanimité : gage de reconnaissance d’un patrimoine d’exception soumis à des règles très précises de conservation, il génère des retombées touristiques sensibles, particulièrement bienvenues pour notre ville.

 

Brigitte Barèges renonce en catimini

Depuis 2014 et le début du troisième mandat de Mme Barèges,  à aucun moment cette proposition ne nous a été présentée. A aucun moment, nous n’avons pu consulter le dossier. Membre de la commission culture, je peux attester que ce point n’a jamais été discuté.

En guise de réponse, Mme Barèges nous a expliqué que le nombre de sites labellisés était tellement important (sic!) qu’il n’y avait plus de réel intérêt d’engager une telle démarche, et que les contraintes demandées étaient trop importantes.

Ainsi, discrètement, Mme Barèges a reconnu avoir – depuis des mois – renoncé à son engagement !

 

Brigitte Barèges a menti

Évoquer l’inflation des sites labellisés est un argument absolument irrecevable : il suffit pour cela d’observer les répercussions directes liées au classement du site d’Albi il y a quelques années, juste à côté de chez nous.

Quant aux critères, ils n’ont pas changé depuis 2014 !

Ce renoncement est d’autant plus inacceptable que Mme Barèges affirmait en 2014, dans son 3e journal de campagne, avoir initié une demande dès septembre 2013 : c’était faux.

Unesco

[Extrait du 3e journal de campagne de Mme Barèges]

 

Mme Barèges a donc menti, et Montauban ne sera pas répertoriée à l’UNESCO.Heureusement, grâce à la région Midi-Pyrénées (désormais « Région Occitanie »), notre ville bénéficie du label « Grand Site Touristique ». On se console comme on peut…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *