Depuis 2008, l’Esplanade des Fontaines prend l’eau…

D’importantes fuites d’eau affectent le parking de la place Prax-Paris depuis sa construction.

 

 

Les faits

En 2005, la ville de Montauban engage d’importants travaux de rénovation de la place Prax Paris et des Halles Ligou. La société Eiffage est chargée de l’aménagement de la surface du nouveau parking qui devient l’Esplanade des fontaines.

Les travaux sont achevés en 2008 avec plusieurs mois de retard. De nombreuses fontaines agrémentent le nouvel ouvrage : des cascades situées entre les rampes d’accès (côté Mandoune), des bassins et un canal central (côté boulevard Gambetta).

Cinq ans plus tard, en 2013, de multiples fuites sont constatées par les services de la ville de Montauban. Les  dommages subis par la collectivité sont tels  qu’un contentieux est ouvert avec la société Eiffage (Brigitte Barèges a refusé de nous communiquer le montant des volumes d’eau gaspillés et des diverses interventions effectuées par les services de l’agglomération et de la ville de Montauban).

 

De multiples malfaçons constatées

En 2014, le Tribunal Administratif de Toulouse a ordonné qu’une expertise indépendante soit menée. Ses conclusions sont accablantes pour la société Eiffage qui a réalisé l’esplanade : l’expert estime que les fuites sont dues à des malfaçons qui exigent la  reprise de l’ensemble du caniveau central, mais aussi des conduites retour des fontaines et d’une partie de la tuyauterie.

Le montant des travaux de reprise est lui-aussi conséquent : il est estimé à 78 000€.

Neuf ans après la livraison de l’ouvrage, la société Eiffage a proposé à la ville de Montauban un compromis à l’amiable :

  • plutôt que de reprendre l’intégralité de l’édifice, elle apposera un simple caniveau en inox par-dessus l’existant.
  • elle refuse de prendre en charge l’intégralité des travaux et des frais de procédure et propose de partager les frais avec le Grand Montauban.
  • en contrepartie, elle s’engage à réaliser les travaux le plus rapidement (et discrètement ?) possible.

Nous ne savons pas si les travaux prévus par Eiffage seront inférieurs ou supérieurs à ceux recommandés par l’expertise (Mme Barèges nous a coupé le micro alors que nous l’interrogions à ce propos), mais on peut penser qu’ils seront favorables à Eiffage.

 

Une nouvelle illustration de gestion calamiteuse du Parking Griffoul

Ces dernières années, Claude Mouchard avait interrogé Mme Barèges à de multiples reprises sur les conséquences techniques de l’accélération d’un chantier dont il paraissait évident dès 2007 qu’il ne serait pas livré dans les délais (c’est-à-dire pour les élections municipales de 2008). Ses craintes étaient donc justifiées.

Ces « désordres » font ainsi écho à la gestion calamiteuse du parking souterrain de l’Esplanade des Fontaines par Mme Barèges et ses équipes, qui a d’ailleurs été pointée par la Chambre Régionale des Comptes  en décembre dernier.

Espérons que l’hypothétique futur parking souterrain de la place de la  Cathédrale ne subisse pas la même destinée…

 

Gaël Tabarly

Conseiller municipal d’opposition de Montauban

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *