La Poste de Villenouvelle sacrifiée pour une « agence urbaine » à Albasud ?

Le dernier conseil d’agglomération du Grand Montauban a acté la création d’une « agence postale urbaine » à Albasud dans les prochains mois :

  • cette agence sera uniquement destinée aux professionnels pour répondre à leurs besoins spécifiques en services postaux ;
  • elle sera gérée par un fonctionnaire à mi-temps, dans les locaux de l’agglomération (à la pépinière d’entreprise, en face de Géant Albasud) ;
  • en contrepartie, La Poste versera une indemnité mensuelle d’environ 1000€ au Grand Montauban.

 

A l’issue du conseil communautaire, les raisons de la création d’une telle agence à Albasud restent floues :

  • comment la collectivité peut-elle se satisfaire d’une telle réduction des services proposés : disparition des services bancaires, limitation des services courriers, fin de l’accessibilité au grand public ou de l’ouverture quotidienne…
  • …d’autant que si la convention signée avec La Poste est prévue pour un an renouvelable, rien ne garantit à moyen terme le maintien à de l’agence.
  • Quant à La Poste, ne s’agit-il pas pour l’entreprise de se positionner à moindre coût auprès des entreprises du secteur dans la perspective de l’ouverture prochaine à la concurrence ?

 

Pour comprendre les raisons de ce vote, peut-être convient-il de le repositionner dans son contexte : cette création est annoncée au moment où Mme Barèges a fait voter par le conseil municipal de Montauban la fermeture du bureau de poste de Villenouvelle. Plus qu’un hasard de calendrier, il semble qu’il s’agisse davantage d’une forme de « deal de compensation » avec La Poste…

 

Après la fermeture de l’agence de Villenouvelle en 2017 (qui fait suite à celle Place du Coq en 2013), le service postal est en danger sur notre territoire. Un danger qui concerne toutes les communes de l’agglomération (après la fermeture du relais poste de Reynies en 2016) et, au-delà, du département (parmi les bureaux menacés cette année : Bourret, Villebrumier, Montbartier, Dunes, Saint-Sardos…).

 

La création prochaine d’un pôle de tri autour d’Albasud entrainera la suppression des bases des Chaumes et d’Eurythmie. Alors que les salariés de La Poste (dont beaucoup sont désormais intérimaires ou en CDD) n’ont pas été informés de ces évolutions, de nouvelles suppressions de postes sont à craindre.

 

Cette stratégie d’entreprise peut pourtant être contrée par les élus locaux : le bureau de Villenouvelle n’aurait pas pu être fermé sans l’accord de Mme Barèges. Elus de gauche au conseil municipal, nous nous sommes prononcés pour le maintien d’une couverture homogène du territoire en service public postal comme en service public bancaire.

 

Dans un bassin de vie particulièrement affecté par la précarité et la pauvreté, l’accès à ces services est essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *