Les députés socialistes enterreront-ils à leur tour les langues régionales ?

 

Communiqué de presse

 

 

Jeudi soir, l’Assemblée Nationale a rejeté la proposition de loi présentée par Paul Molac sur les langues régionales. Le texte visait à prendre de nouvelles dispositions en faveur de leur enseignement, de leur présence dans l’audiovisuel et dans la vie publique.

Afin de faire barrage à ce vote, les députés du groupe socialiste ont demandé un scrutin public, qui est un vote électronique, afin faire voter quatre députés qui étaient en mission (donc non-présents). Le texte a donc été rejeté par 14 voix contre, 13 pour et une abstention…sur 577 députés !

Pour rappel, tous les articles du texte avaient été votés, tous les articles additionnels ajoutés, avant l’utilisation de cette manœuvre politicienne.

Les parlementaires socialistes qui avaient voté il y a bientôt deux ans en faveur de la ratification de la Charte européenne ont-ils oublié d’être présents jeudi soir ?

Où est passé la promesse 56 du candidat François Hollande, alors que nous entrons dans la dernière année du mandat présidentiel ?

Il est urgent que les parlementaires et les associations se mobilisent pour qu’une nouvelle initiative voie le jour très prochainement.

 

 Gaël Tabarly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *