Quand les sympathisants de B. Barèges relaient les messages des groupuscules extrémistes…

Connaissez-vous vif82.info, ce « média » en ligne né pendant la campagne des élections municipales ? Qui n’a pas reçu dans sa boîte email (on ne sait comment…) de multiples SPAMS invitant à consulter de pseudos articles sur le site ?

Animé par Daniel Gardian, ce site diffuse éditos, articles divers… tous à la gloire de Mme Barèges et dénigrant l’action de la gauche, de ses candidats, représentants et élus. S’il cherche à se crédibiliser en diversifiant ses thématiques, l’auteur a depuis des mois accès aux informations des conseils municipaux, des actions de la mairie, relaie tous les communiqués de presse de l’UMP 82.

D’une plume souvent acerbe, ironique et malveillante, il discrédite l’action des élus de l’opposition d’une façon la plus caricaturale possible.

Bref.

Le site publie au début de l’été une vidéo, toujours présente sur son site :

Vidéo mise en ligne par un utilisateur nommé « Printemps Français » :

Connaissez-vous le « Printemps Français » ?

Il s’agit d’un groupuscule né courant 2013 au cours des manifestations anti mariage pour tous. Impliqué dans différentes actions, il fait l’objet d’interrogations de la part des médias et de sociologues des mouvements politiques, non pas du fait de son ampleur (il rassemblerait quelques dizaines à peine de militants), mais de sa difficulté à se positionner entre mouvement idéologiquement radical (typique des mouvances d’extrême droite) et pratiques modérées imposées par les organisateurs des fameuses « Manifs pour tous ».

Dans un article publié en début d’année, Le Point qualifiait d’ailleurs le mouvement de « groupe d’opposants radicaux au mariage homosexuel« .

Deux journalistes du quotidien Libération s’étaient dès 2013 plongés dans une enquête fouillée pour en dresser un portrait très intéressant : mouvement « où se mêlent militants d’extrême droite, catholique traditionalistes et identitaires », « réactionnaires »… les qualificatifs ne manquent pas.
L’article est disponible en ligne, en suivant ce lien : http://www.liberation.fr/societe/2013/04/13/qui-se-cache-derriere-le-label-printemps-francais_895764

Nous connaissions les relations étroites existantes entre Mme Barèges et certaines idées défendues par l’extrême droite. Ce lien semble bien dépasser la seul Maire de Montauban pour englober plusieurs de ses proches, adeptes et fidèles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *