Voirie à Montauban : il y a urgence !

Quand Brigitte Barèges communique pour masquer les carences de son action.

 

Brigitte Barèges organisait ce vendredi 20 mai une tournée en bus des « sites montalbanais ayant fait l’objet de travaux d’aménagement et d’embellissement » incluant les ronds-points, la rue d’Alembert et  le tronçon 1B du Boulevard Urbain Ouest (BUO), en présence de ses élus et de la presse.

Cette opération de communication masque l’état préoccupant de la voirie municipale. En privilégiant l’embellissement de giratoires plutôt que la sécurisation des carrefours, la rénovation des allées du centre-ville à l’achèvement du BUO ou l’extension des axes périphériques à l’entretien du réseau existant, Mme Barèges semble refuser d’entendre les alertes des habitants, des parents d’élèves, et des usagers en transit qui pourtant nous interpellent, nous, élus d’opposition, régulièrement à ce propos.

Car il y a urgence :

  • Un plan de modernisation de la voirie municipale doit s’engager rapidement, incluant la sécurisation des carrefours et des espaces piétonniers. Ce plan devra s’effectuer en concertation avec les riverains, les usagers et les acteurs économiques et concerner en priorité les axes transversaux, périphériques et les hameaux.
  • L’achèvement du Boulevard Urbain Ouest doit être une priorité. L’ouverture du tronçon 1B qui relie sur 1 km la route de la Vitarelle à celle de Lamothe a lieu plus de deux ans après celle du tronçon 1A. A ce rythme, à quelle date sera achevée l’intégralité des 15 kilomètres du projet ?

Une gestion assainie des finances (la dette du Grand Montauban avoisine les 80 millions d’euros, celle de Montauban les 70 millions d’euros) et la suspension des projets électoralistes devraient permettre, d’ici 2020, de mener un programme ambitieux incluant sécurisation, rénovation et prospective pour anticiper aujourd’hui les déplacements de demain.

A ce jour, aucune opération de communication ne dupera les Montalbanais sur l’état des routes communales qu’ils empruntent au quotidien.

 

Gaël Tabarly, conseiller municipal d’opposition à Montauban

2 réflexions sur « Voirie à Montauban : il y a urgence ! »

  1. Bonser Gael , Es vertat que se podria far de causas coma embarrar los balats del camin d’Austria que atal faria de locs de passejada securisada , que i a forç mond que passa a pe , a bicicleta , a chaval … e ambe de « poussettes » o  » landau » e que cal far força atencion ambe las vèituras que son de main en mai nombroses e los camions a causas de mai en mai d »obras de construccion . Pels traucs , ièr passèri , per astre ( m’èri enganada de camin ! ) pel camin de Capou entre lo camin de deymie e lo camin de la marga e fuguèri espoventad pels traucs dins la rota …

    1. Oc ! E se sabias tots los messatges que recevem sus aquel tema… Notamment concernant la sécurisation des piétons et des scolaires. Sur le périurbain, la situation est réellement catastrophique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *