SEMTM : le Grand Montauban fait payer aux usagers l’équilibre des comptes 2015

Le rapport de la SEMTM – société d’économie mixte en charge des transports publics du Grand Montauban – a été présenté lors du conseil communautaire du 24/11/2016.

 

Les vraies raisons de la mise en place des tarifs « solidaires »

On pourrait, à la lecture de ce rapport, se féliciter du quasi équilibre financier de la SETM pour l’année 2015. Avec une progression de 12% du chiffre d’affaire, Mme Barèges et son équipe se sont d’ailleurs félicités de ce résultat.

Il s’explique pourtant par une seule raison : la mise en place d’une nouvelle grille tarifaire pour les scolaires l’an dernier. On comprend dès lors mieux pourquoi cette grille a été généralisée à la rentrée 2016 : en aucun cas les raisons n’étaient « solidaires », elles étaient uniquement comptables.

 

Moins d’investissements, réduction de l’offre de transports

On note d’autre part une baisse significative des investissements sur le réseau en 2015 (335.000€ en 2015 contre 2,3 millions d’euros sur 2013-2014). Une baisse d’investissements  cumulée à une baisse de l’offre, avec sur l’année pas moins de 2% de kilomètres parcourus en moins que l’année précédente (soit 1600 km de moins).

Pourtant, malgré cette réduction des investissements et cette réduction de l’offre de transport, la collectivité n’a pas hésité à choisir de faire payer plus cher les déplacements de ses élèves. 

La conclusion est claire : rien ne justifiait la généralisation de la hausse des tarifs à tous les usagers en cette rentrée, si ce n’est un arbitrage politique que nous continuons de dénoncer.

Dépliant vantant les tarifs "solidaires" de la SEMTM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *